top of page

Influence des 7 Chakras principaux, sur notre Vie, notre Corps, notre Esprit.

Dernière mise à jour : 3 janv. 2023


En langue sanskrite, le terme « Chakra » signifie roue.

En effet, les Chakras sont dynamiques. Ils ont un mouvement rotatif qui leur permet de faire circuler l’énergie en permanence.


Mais où peut-on les trouver ?

En fait, les Chakras sont situés le long de notre colonne vertébrale, du coccyx au sommet du crâne.


Pour parvenir à un équilibre dans notre être, tous nos Chakras doivent recevoir la même quantité d’énergie. En règle générale, on évoque que l’énergie parvient du 1er au 7e chakra et remonte le long de notre colonne vertébrale. En effet, le 1er chakra serait le siège de la Kundalini, une énergie spirituelle qui mènerait à un sentiment d’unité avec l’Univers.


Partons du principe que l’univers entier est à base d’énergie : votre corps n’échappe pas à la règle. Pour simplifier au maximum, vous devez imaginer une source d’énergie, représentant la force vitale de votre corps, et se déplaçant à travers celui-ci via des points d’énergie : les chakras.

Ces 7 points centraux se situent de la base de votre colonne vertébrale jusqu’au sommet de votre crâne. Ces énergies se manifestent bien souvent par des vibrations, plus ou moins ressenties en fonction de la personne. En plus d’être vitales, elles sont connectées à notre vie.

Dès lors que ces énergies circulent normalement, et en quantité suffisante dans chaque partie de l’organisme, alors la personne reste saine et équilibrée. En revanche, si celles-ci sont déréglées, la santé de l’individu peut être impactée négativement (aussi bien physiquement que mentalement).

Le premier impact est d’abord psychique, puis ensuite physique, notamment en atteignant les organes vitaux. Ces perturbations sont notamment dues à deux problèmes principaux :

  • soit un des chakras tourne trop vite, car il est trop ouvert ;

  • soit un des chakras tourne, au contraire, trop lentement, car il s’avère trop fermé.

Pour vivre une vie plus harmonieuse et apaisée avec vous-même et ceux qui vous entourent, vous devez être capable de rééquilibrer vos chakras.


Chaque chakra possède son propre rôle au sein du corps. Il permet d’assurer une fonction sur le plan physique, mental et émotionnel. Vous me direz peut-être, : mais nos organes et nos hormones n’ont-ils pas déjà ce rôle ? Effectivement ! Cependant, votre équilibre physique et mental n’est pas seulement en lien avec l’état général de votre corps. Il est aussi lié aux 7 chakras et à votre corps énergétique.


Étudions maintenant chaque Chakra.


1er Chakra : Muladhara



Appelé aussi chakra racine, chakra de base.

Le Muladhara ou Chakra Racine est composé d'élément Terre, il est la source de la volonté de vivre et de survivre, et procure force, pouvoir, stabilité et instinct de croissance. Il représente l'instinct d'enracinement, mais aussi son opposé, la mobilité, le besoin de se déployer dans l'espace, l'activité en général, l'énergie créatrice et le désir de perdurer.

Il a la fonction de gérer notre capacité de survie individuelle, notre pouvoir de manifestation. Il est en cause dans tout ce qui a trait au foyer, à la capacité de gagner de l'argent, à la sécurité et par voie de conséquence à la confiance que l’on a en soi et que l’on accorde.

Il est lié à notre contact avec la terre, avec tout ce qui a trait au monde matériel et notamment la relation que l’on à avec notre corps physique (si on l’accepte tel qu’il est ou pas). Il est à la base de nos fondations et gouverne les notions de famille, de travail, de sécurité et de survie.


L'influence de ce chakra agit sur le plan du quotidien, avec les données psychologiques associées au réalisme, au pragmatisme, au sens des résultats concrets, à l'activité, à l’affirmation de soi, l’amour des plaisirs matériels, l’énergie et la vigueur.

Mais aussi à l’inverse, il produit des éclats de colère, l’ardeur excessive, le manque de contrôle de soi, la nervosité, etc.

C'est également lui qui nous permet de ressentir ce qui nous est extérieur et donc d'expérimenter le monde physique.

Il est relié aux glandes surrénales, gouverne le système sanguin et circulatoire, ainsi que les jambes, les pieds, les hanches et la zone inférieure du bassin, y compris les organes sexuels externes et internes.


Il est le centre de félicité au niveau du corps physique.

Ses quatre pétales, correspondent aux quatre états de félicité (grande joie, plaisir naturel, délice de se maîtriser, béatitude de la concentration).

Le carré au centre de la corolle est le symbole de la perfection de et dans la matière.


Chakra-racine équilibré : Force physique, vitalité, énergie facilement ressourcée et/ou récupérée, vitalité et optimisme communicatif, confiance en soi, self contrôle.

Lien profond avec la nature et ses cycles, sensibilité à sa diversité et à sa beauté.

Santé solide, résistance aux virus. Goût de l'activité et de l'ordre.


Chakra-racine sous-actif : Manque d'énergie, de confiance en soi, fatigue constante, difficulté à vouloir et persévérer dans ses entreprises et/ou projets, sentiment d'irréalité, d'étrangeté, incoordination, manque de volonté, peu de goût voire dégout pour l'activité physique, problèmes circulatoires, sommeil peu ou pas réparateur.


Chakra-racine sur-actif : Tensions psychiques et nerveuses, besoin de mouvement sans désir précis, impossibilité à se détendre, toujours sous tension, changements d'humeur instantanés, intolérance et colères inattendues, craintes ou angoisses, états inflammatoires fréquents.


2ème Chakra : Svâdhishthâna


Svadhisthana ou Chakra Sacré, est un lotus à six pétales à la base des organes sexuels, à peu près à mi chemin entre le Muladhara et le nombril.

Son nom sanscrit signifie « la résidence de soi », « bien fondé », « bien positionné ». Ce chakra est lié aux énergies des plaisirs de la vie, la sexualité, le désir d’être bien, la sociabilité, la créativité, la nourriture et notre relation à elle. Sur la partie arrière, il est lié au plaisir intérieur, à la

capacité de jouir de chaque moment et de chaque chose.


Il gère ainsi la joie de vivre mais aussi l'affectivité (le plaisir d’être en compagnie d'autres

personnes).

Il est également lié à la reproduction, et gouverne notre sensibilité et le goût, le plaisir à expérimenter de nouvelles choses, de nouvelles rencontres, surtout des contacts gratifiants (qu’ils soient sociaux, sexuels, esthétiques, etc.)

Il est situé au-dessus de l'os pubien, à environ une largeur de main sous le nombril. Il gouverne tous les organes de l'abdomen inférieur, notamment les gonades, le gros intestin, les reins et, bien sûr, les organes génitaux externes.


Chakra sacré équilibré : Donne de la grâce et de la fluidité aux mouvements du corps, tant dans le mouvement physique que dans les contacts et relations humains, sens de l’adaptation aux changements et souplesse d'accommodation, tolérance et sens de la fraternité, sens esthétique, sentiments profonds, sexualité épanouie et stable, transmute

facilement les plaisirs des sens en énergie spirituelle.


Chakra sacré sous-actif : Donne un corps raide, notamment la région dorsale inférieure, cause de problèmes digestifs, problèmes gynécologiques, manque de concentration, d'idées et d’envies claires, faible vitalité, instabilité émotionnelle, tend à se restreindre pour

préserver un confort minimal, attachement excessif au passé (personnel ou collectif), culte du souvenir des disparus, insatisfaction de sa valeur personnelle d'où envie, jalousie et possessivité, apitoiement et repli sur soi. Sexualité faible, difficile ou absente, affectivité sous développée ou blocage des sentiments.


Chakra sacré sur-actif : Donne un esprit superficiel, snobisme; sexualité débridée, égoïsme et manque de considération pour les autres, séduction compulsive et dépendance à un groupe, tout en cultivant le sens de la rivalité, facilement « formaté » à la mode, achats compulsifs, crédulité aux médias et à la publicité, sentimentalisme impulsif, apitoiement facile.


3ème Chakra : Manipûra


Manipûra ou Plexus Solaire, est situé deux doigts en dessous du nombril.

Son nom sanscrit signifie « la cité des joyaux » et c'est ce chakra qui est en charge de la gestion de notre énergie.

L'énergie est ici essentiellement émotionnelle et mentale, et constructive par notre pouvoir personnel plutôt que créatrice.

C’est ici que l’on produit des réalisations concrètes, que l’on met en place et en action des plans pour prendre sa place dans le monde social, le sens de l'organisation, la capacité à utiliser les matériaux existants en formes nouvelles et plus performantes, accroissant ainsi le sentiment de pouvoir sur la nature et sur son propre destin.

Il dirige le dynamisme, la capacité d’entreprendre, de s’affirmer, il donne l’énergie à la volonté pour l’exécuter.

Sur le plan physique, il régit le métabolisme, le système digestif, la rate et le pancréas, il participe au système nerveux et à l'enveloppe du derme.

Il est déterminant pour la qualité de l'aura éthérique et pour l'état de santé en général, car c'est à partir de lui que l'énergie prânique se décompose pour être distribuée dans les diverses parties des corps physique, éthérique, astral et mental concret.


Manipûra équilibré : Donne une personnalité forte et stable, bien centrée et équilibrée, confiant en ses capacités, optimisme, humour, gaieté, dynamisme constructif, adaptation au changement et forte volonté d'améliorer le présent personnel et collectif, sympathie et empathie, énergie non dominatrice, sens utilitaire.


Manipûra sous-actif : Pathologies digestives et du métabolisme (diabète, hypoglycémie), anorexie ou boulimie, tensions nerveuses, fatigue chronique, manque d'estime de soi, volonté faible, indécision pathologique, troubles maniaco-dépressifs, émotions refoulées qui

peuvent jaillir aussitôt et à nouveau refoulées.


Manipûra sur-actif : Cause de stress, de nervosité, d’insomnie, d’angoisses, de migraines, de tensions musculaires et psychiques, émotions envahissantes, manque de recul et de discernement, colères spontanées, cause des querelles.


4ème Chakra : Anâhata


Anâhata ou Chakra Coeur, est situé au milieu de la poitrine et plus précisément au milieu du dos, plutôt que de la poitrine. Très exactement, il se situe entre les omoplates et légèrement décalé vers la gauche.

Son nom sanscrit signifie « non frappé », « invaincu ».

Anahata est le centre intermédiaire entre les chakras inférieurs et supérieurs, le lieu où les énergies éthériques-physiques et les énergies subtiles des plans spirituels fusionnent.

Il est donc d'une importance capitale pour l'équilibre et le plein épanouissement de l'être intégral.

Il est associé au thymus, et gouverne le coeur, les poumons, le diaphragme, les bras et les mains, régule le rythme cardiaque et respiratoire, le rythme de la croissance (physique et spirituelle).

Il est la source de tous les sentiments d'amour et d'amitié, positifs et généreux, honnêtes et respectueux des autres, la compréhension et la compassion, mais aussi de l'image de soi dans l’acceptation de ce que l’on est réellement et non ce que l’on paraît, lucide et sans complaisance.

Lorsqu'il est pleinement redressé, il devient alors le canal de l'Amour Universel, de la Compassion, de la Conscience Christique.


Chakra Coeur équilibré : Compréhension des autres, charité, générosité, besoin de soulager les souffrances d'autrui, Amour des Autres, les difficultés sont assimilées et comprises avec sincérité.


Chakra Coeur sous-actif : Les émotions négatives sont prédominantes, sentiments d’aversion, de culpabilité, caractère égoïsme, impatient, soupçons de malveillance de la part d'autrui, autocomplaisance, l'autre doit aimer en premier et doit le prouver à tout moment, l'égocentrisme est en première ligne, blocage affectif, incapacité à s'aimer, à aimer et peur d'autrui.


Chakra cardiaque sur-actif : Les sentiments sont puissants mais basculent du positif au négatif, le souci d'autrui est envahissant avec un sens de responsabilité excessif, les besoins personnels passent après ceux d'autrui, complaisance excessive, masochisme inconscient.


5ème Chakra : Vishuddha


Vishuddha ou Chakra Gorge est situé à la base du cou, légèrement décalé vers la nuque.

Son nom sanscrit signifie « pur » ou « purifié ».

Il est le médium vibratoire par lequel se propagent les sons et gouverne donc la capacité de pouvoir communiquer, de s’exprimer par le langage et par la créativité.

Les mantras font particulièrement et puissamment vibrer ce chakra pour conduire progressivement au son originel. Il est donc une clef essentielle pour la contemplation et l'atteinte des plans supérieurs, et

la découverte du Soi Supérieur.

Relié au thymus et à la parathyroïde, il gouverne toute la zone et les organes avoisinants, depuis les poumons, la cavité buccale, jusqu'aux oreilles et les yeux, et la moelle cervicale. C'est donc un puissant instrument de résonance, dont l'épanouissement suscite l'éveil des

pouvoirs intuitifs supérieurs, notamment la claire audience.

L'influence de ce chakra sur le plan du quotidien est moindre que celle des quatre chakras précédents.

Il régit l'aptitude à communiquer, à dialoguer, à s'exprimer et écouter ainsi que la perception des plans supérieurs.

Lorsqu’il est totalement épanoui, il est le canal de l'Amour Divin qui illumine l'incarnation humaine.


Vishuddha équilibré : Donne des facilités de communication, la faisant aisée et sincère, intérêt pour les plans supérieurs, et leurs expressions humaines (religions, mysticisme, ésotérisme), pouvoir de prendre en main son destin, sens développé des responsabilités, sensibilité innée aux lois du Karma.


Vishuddha sous-actif : Rejet (en bloc) des spiritualités et des traditions ésotériques, peur des forces occultes, se suffit de ce qu’il possède et demande peu à la vie, peu d’émotions puissantes et le peu qu’il y a restent inexprimées, peu ou pas de sentiment de solidarité, désintérêt total de la souffrance d’autrui.


Vishuddha sur-actif : Apporte un mysticisme, un « angélisme », un ésotérisme exacerbé où l'on ne touche plus terre, complètement déconnecté du monde terrestre. Peut produire aussi un élan de spiritualité suivit du besoin de « s'éclater » par tous les moyens. Peut

également produire une anticipation d'une expérience mystique intense, qui peut être réellement imminente.


6ème Chakra : Âjñâ


Âjñâ ou 3ème Oeil, est situé entre les deux sourcils. Il est lié à la perception et la compréhension que nous avons de la réalité qui nous entoure.

Son nom sanscrit signifie « maître », « celui qui donne l'ordre ».

Il régit les fonctions supérieures du cerveau, la foi, la clairvoyance, la discrimination et l’analyse. Contrairement au Vishuddha chackra, ses fonctions sont orientées vers l'intérieur et non plus l’extérieur. Il régit la discipline, les choix sélectifs, les buts à long terme. Lorsqu’il est totalement épanoui, Âjñâ libère l'intuition spirituelle pure, au-delà du temps et de l'espace et ouvre à la perception des plans subtils.


Âjñâ équilibré : Donne une pensée organisée dans un schéma abstrait et de façon sélective. Exercice de la raison supérieure, intuition et recherche d'un sens global à décrypter, sens des harmoniques universelles, avec leurs résonances et correspondances, clairvoyance et vision unifiée, détachement, objectivité, sens des responsabilités perçus avec impartialité pour soi et pour autrui, compassion sans illusions.


Âjñâ sous-actif : Amène des schémas de penser nébuleux et illusoires, intuitions brèves et contradictoires, difficilement assimilables, non-implication et non-responsabilisation plutôt que le véritable détachement.

Blocage de l’intuition, déformation de la vision logique, s'identifie inconsciemment aux personnes en présence, fascination pour les sectes ou les mouvements religieux fondamentalistes.


Âjñâ sur-actif : Interprétations anarchiques et chaotiques de la réalité, vision manichéenne des choses, soit c’est bien, soit c’est mal, il n’y a pas de place pour un milieu. Mauvaise évaluation du sens de sa vie, surexcitation diffuse s'exprimant par des cauchemars fréquents et en migraines, véritable fascination pour les drogues qui “élargissent” la conscience.


7ème Chakra : Sahasrâra


Sahasrâra ou Chakra Couronne se trouve au sommet du crâne, dirigé vers le haut. Ce chakra est lié à notre spiritualité et à l'accès aux plus hautes énergies.

Son nom sanscrit signifie « un millier ».

Relié à la glande pinéale qui sécrète la mélatonine, il influence l’intégralité des cycles biologiques.

Le septième chakra est le refuge de l’âme, de la spiritualité, de l’illumination et de la connexion avec le cosmos. Au sommet du corps, il accueille et unifie les six autres chakras.

Il est responsable du bien-être physique et spirituel. Le chakra couronne symbolise l’unité des sept point énergétiques.


Sahasrâra équilibré : Donne la compréhension universelle et la paix. Sagesse, altruisme, connaissance de soi, conscience de l’âme, connexion spirituelle sont les qualités du septième chakra. Accéder à cette conscience supérieure requiert de se détacher du monde matériel et physique.


Sahasrâra sous-actif : Troubles du sommeil et nerveux, migraines, pertes de mémoire, système immunitaire fragilisé, problèmes musculaires et osseux, dépression, excès de matérialisme. L'Ego prend le contrôle absolu et régit chacune de vos décisions et vous empêche de penser librement et d’identifier ce qui vous fait vraiment envie.


Sahasrâra sur-actif : Manque d'ancrage, troubles de la personnalité, rejet du monde extérieur, isolement, détachement des plaisirs physiques (de la Vie), délires mystiques, schizophrénie.



Lorsqu'un chakra est déséquilibré, c'est toute votre harmonie énergétique qui se trouve impacté.

Lorsque tous les chakras sont équilibrés, il existe une communication parfaite de l'énergie, une harmonie totale.


Les Soins Énergétiques sont très efficaces pour débloquer/ré-harmoniser les Chakras, et ainsi permettre à l'énergie de circuler librement en vous.

Quand l'énergie circule dans tous vos centres énergétiques, vous accédez à la pleine santé et à l'ouverture de vos pleins potentiels.




133 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות

דירוג של 0 מתוך 5 כוכבים
אין עדיין דירוגים

הוספת דירוג
bottom of page